Consommation raisonnable

Vers une consommation plus occasionnelle :

Le vin a changé de statut au fur et à mesure que la société a évolué, passant de « vin aliment » à un produit de plaisir et de partage consommé de façon occasionnelle (1 à 2 fois par semaine pour 31 millions de Français). En 50 ans, la consommation des Français a ainsi baissé de 50%. Nous encourageons cette consommation responsable basée sur le plaisir, la convivialité et la mesure.

La lutte contre les consommations excessives :

Vin & Société s’engage à travers diverses actions à protéger les femmes enceintes, les jeunes et les personnes les plus vulnérables face à l’alcool : campagnes de communication, pédagogie, présence lors d’évènements viticoles, etc.
La filière vitivinicole est ainsi prête à diffuser le plus largement possible les nouveaux repères de consommation qui définissent un seuil de consommation à faible risque : 10 verres par semaine maximum pour les hommes comme pour les femmes et 2 jours d’abstinence par semaine.