Oliviers

Nos oliviers :

Dans notre concept « zéro terre abandonnée », afin de contrer la reforestation de parcelles agricoles laissées à l’abandon, nous avons remis en culture des plantations méditerranéennes.

Un hectare d’oliviers participe à l’entretien et à l’esthétisme de notre paysage rural.

Cela nous permet d’amorcer une diversification de notre production.

Nous avons choisi de planter de l’Olivière, de la Picholine, de la Clermontaise, ces variétés s’inscrivent idéalement dans notre terroir.

Pour l’instant, nos récoltes nous offrent de l’huile pour l’autoconsommation familiale et pour le plaisir de nos proches.

A l’avenir, si la production le permet, nous souhaitons en faire profiter les résidents de nos gîtes.

Nous confions notre production au Moulin du Céressou à Fontès pour le pressage des olives.


L’oulibo, qu’es aquò :

L’olive est le fruit de l’olivier, qui se ramasse de septembre à décembre dans le bassin méditerranéen.

Sur le plan botanique, on peut dire qu’il s’agit d’une drupe ovoïde typique : la chair (mésocarpe) charnue riche en matière grasse, renferme un noyau qui contient une graine.

L’olive est d’abord verte en début de maturité et vire au noir en murissant. C’est donc la même variété qui peut donner une olive verte ou noire.

Pour notre production oléicole, nous ramassons nos olives au mois d’octobre.


Un peu d’histoire :

Cet arbre emblématique du pourtour méditerranéen est de la famille des lilas et des troènes (oléacés). L’Oleastre, la forme sauvage est âgée de plus de 60000 ans. Ce sont les Romains qui ont étendu sa culture et favorisé la consommation d’huile.

Au XVIII ème siècle, les moulins fleurissent dans le Languedoc et la région d’Aix, de véritables oliveraies se développent ainsi que le commerce. C’est au XIXè siècle que sera atteinte l’apogée de l’expansion de la production. Le déclin du début du XXème siècle, dû à une succession d’aléas (gel, maladies) auxquels s’ajoutent l’entrée sur le marché d’huiles végétales industrielles d’importation. C’est dans les années 80, qu’on redécouvre les bienfaits du régime méditerranéen, grâce à des programmes de soutien de la CEE et à la motivation d’oléiculteurs passionnés.

L’olivier redevient en vogue et retrouve un certain dynamisme grâce à des démarches de production qualitative. On retrouve avec bonheur, ces plantations bien ordonnées qui dessinent une délicate résille sur l’ensemble le paysage rural méditerranéen.

Les bienfaits de l’huile d’olive :

L’huile d’olive est excellente pour la santé, elle peut être utilisée pour l’assaisonnement  comme pour la cuisson. Elle est riche en oméga-9, et en acides gras mono insaturés. Sa consommation favorise une diminution du risque de maladies cardiovasculaires et une baisse des taux de cholestérol dans le sang.

Cependant, elle contient 100 % de lipides et reste donc calorique (90 kcal/c. à soupe, c’est plus que le beurre). On préconise 2 cuillerées à soupe par jour, sur les 4 cuillères d’huile végétale conseillées au quotidien.

Également utilisée en cosmétique pour ses vertus nourrissantes, réparatrices et émollientes : elle est riche en polyphénols, des antioxydants qui freinent le vieillissement cellulaire, en vitamines K et E (élasticité de la peau).

Pour la beauté des ongles : remplissez un petit bol d’huile,plongez vos ongles 15mn, 2 fois par semaine. Pour les cheveux et fortifier la fibre capillaire, faites des masques et laissez agir au minimum 1h. Soyez constants pour obtenir un résultat.

Un fruit à haute valeur symbolique :

Athéna, déesse de la Sagesse et de la stratégie militaire aurait d’un coup de lance dans le sol fait surgir l’olivier pour l’offrir au peuple athénien qui en fit la culture. Cet arbre à la longévité impressionnante est le symbole de l’éternité.

C’est aussi le signe de l’espérance, de la paix et de la réconciliation.

Dieu, n’envoie-il pas à Noé une colombe portant un rameau d’olivier dans son bec ? Il lui signifie ainsi la fin du déluge, la décrue et qu’il accorde son pardon aux hommes.

Il signifie aussi la victoire, la gratification, la force : une couronne d’olivier et des jarres d’huiles étaient offertes en cadeaux aux vainqueurs des Jeux à Athènes.

Le bois d’olivier est le symbole de la fidélité. Réputé pour sa robustesse, le lit d’Ulysse et de Pénélope était fait de cette matière, il est resté intact pendant les dix ans du voyage d’Ulysse !


Tout savoir sur l’huile et les olives